19 JOURS D'ACTIVISME 2016

19 JOURS D’ACTIVISME POUR LA PREVENTION DES ABUS ET VIOLENCE ENVERS LES ENFANTS ET LES JEUNES.

THEME : «Malnutrition, source de maladies infantiles au Cameroun » 1-19 novembre 2016

Le 19 novembre est la date choisie par la Fondation Sommet Mondial des Femmes(WWSF) comme journée Mondiale pour la Prévention des Abus et Violence envers les Enfants. L’objectif est de mettre en évidence le problème des abus ainsi que la nécessité d’intervenir en urgence à travers la diffusion de programmes de prévention. Il s’agit en synergie avec la journée des droits de l’enfant célébrée le 20 novembre d’attirer plus amplement l’attention de la communauté des nations sur les problématiques relatives aux fléaux sociaux et humains qui affectent les enfants et les jeunes. Le Droit à l’alimentation est protégé par le droit international humain de la Déclaration Universelle des droits de l’homme ( Art 25) et le Pacte International relatif aux droits économiques, sociaux et culturels ( Art 11) veille à ce que le droit à l’alimentation soit un droit humain. Cependant, dans une grande partie du monde, la faim et la malnutrition ne sont pas traitées comme une question de droits humains. Les données montrent qu’il ya suffisamment de nourriture produite chaque année pour nourrir toute la population mondiale, mais des millions de personnes vont encore au lit affamées chaque nuit.
La malnutrition est non seulement définie comme un manque de nourriture mais aussi une carence en vitamines et minéraux essentiels qui aident à développer les capacités physiques et mentales. La carence en micronutriments la plus courante est le fer, ce qui est essentiel pour le moteur cognitif et la croissance socio-émotionnelle. Ces carences en fer peuvent conduire à un handicap d’apprentissage et un risque accru d’infection. L’absence d’iode dans son alimentation est considérée comme la principale cause de retard mental évitable. Le zinc est également important en ce qu’il affecte le développement du cerveau et le métabolisme, un manque de ces éléments est préjudiciable à la santé et à l’avenir des enfants.
CALBRIL(Chantier d’Appui, de Loisirs, de Bricolage des Lapinos) est une association non gouvernementale qui oeuvre dans les secteurs : de l’éducation de base, du droit de l’enfant et de la promotion du talent des génies du rez du chaussée de la vie, a entrepris depuis quelques années, sept ans pour être précis d’organiser au Cameroun ( Yaoundé), tous les 19 novembre , des manifestations destinées aux enfants, aux parents, aux pouvoirs publics et à l’ensemble de la société civile. Celles-ci visent à interpeller, dénoncer et sensibiliser ces différents acteurs aux souffrances quotidiennes qu’endurent les enfants et du non respect de leurs droits fondamentaux.

A- Objectif général
Les objectifs de développement durable qui sont liés au thème de la malnutrition :
-Eliminer complètement la malnutrition en respectant les Droits fondamentaux de l’enfant;
-Promouvoir le droit à la santé et au bien être de l’enfant

B- Objectifs spécifiques
De manière spécifique, cette activité permettra de :
– Faire connaître les instruments et mécanismes de protection des droits de l’enfant : (Déclaration Universelle des Droits de l’Homme- Déclaration Universelle pour l’élimination de la faim et de la malnutrition) ;
– Eveiller les consciences sur les réalités alimentaires de notre milieu socioculturelles, gage d’un développement efficace ;
– Sensibiliser les parents sur les conséquences néfastes de la malnutrition ;
– Promouvoir une alimentation riche en éléments nutritifs à partir de notre environnement ;
– Inculquer aux familles la meilleure manière de dispenser des soins et de fournir une alimentation adaptée aux enfants.

 RESULTATS ATTENDUS
Au terme de cette activité :
-environ 8000 personnes (enfants, jeunes, adultes) ont été sensibilisées lors de ces 19 jours :
– les instruments et mécanismes de protection des droits de l’enfant sont connus ;
– la communauté est conscientisée sur les réalités alimentaires de l’environnement ;
– le public est sensibilisé sur les conséquences néfastes de la malnutrition sur le plan physique et psychologique ;
– Les parents, surtout les mères seront édifiées sur ce qu’il faut pour une alimentation saine et riche en vitamines et minéraux essentiels pour le développement global de l’enfant.

Plusieurs activités étaient menées au cours de 19 jours d’activisme 2016 sur la malnutrition : un Droit Humain fondamental, notamment :
– campagne de sensibilisation dans les associations des femmes et dans des établissements scolaires ;
– des communications sur les lois, résolutions, protocoles et les politiques sur les droits de l’enfant pour la protection contre la malnutrition ;
– une déclamation sur l’importance d’une alimentation saine et équilibrée ;
– une foire-exposition présentant des objets d’art faits en matériaux locaux par des enfants…
– la distribution d’outils de sensibilisation sur la malnutrition.

Related Post